Rechercher

Lundi 30 avril 2012 1 30 /04 /Avr /2012 16:49

Tribune-de-Geneve.jpg

 

LETTRES

Scholastique Mukasonga obtient le Prix Kourouma au Salon du livre

Par Etienne Dumont . Mis à jour le 27.04.2012

Rescapée du génocide rwandais, l’écrivaine publie depuis 2006 chez Gallimard. Le Prix Kourouma est décerné à Genève, dans le cadre du Salon africain, depuis huit ans.

Scholastique Mukasonga. Une rescapée du Rwanda.

 

De nombreux prix littéraires se distribuent rituellement au Salon du livre. L’un d’eux concerne le Continent noir. Le Salon, qui est une manifestation gigogne, abrite en effet un espace entièrement dédié à l’Afrique. S’il a perdu cette année ses murs jaunes, il conserve sont extraordinaire arbre, fait de matériaux métalliques de récupération pour le moins colorés.

Après Nimrod, Kossi Efoui, Florent Couao-Zotti et Emmanuel Dongala, c’est Scholastique Mukasonga qui a décroché en 2012 le prix Ahmadou Kourouma. Dédiée à la mémoire de l’auteur ivoirien, cette récompense a été décernée pour la neuvième fois. Scholastique a écrit «Notre-Dame du Nil», paru chez Gallimard.

Les lycéennes encerclées

Que raconte l’ouvrage? Nous sommes parmi les lycéennes, au Rwanda, dont Scholastique est originaire. Elles se retrouvent encerclées par les sbires du pouvoir hutu. Il y a l’incitation à la haine ethnique. Les persécutions sournoises. Les filles perdent leurs illusions, tandis que s’approche à grand pas le génocide, auquel Scolastique a échappé.

Il ne s’agit pas de son premier livre. Donnons une petite liste. La Rwandaise a déjà donné, toujours aux Editions Gallimard, «Inyenzi ou les cafards» en 2006, «La femme aux pieds nus» en 2008 ou «L’iguifou, nouvelle rwandaises» en 2010.

(TDG)

http://www.tdg.ch/culture/Scolastique-Mukasonga-obtient-le-Prix-Kourouma-au-Salon-du-livre/story/10464105

Par Scholastique Mukasonga
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés